Quoi qu’on en dise, ces 3 premiers mois sont passés trop vite, il est temps que je vous raconte !

Je suis un peu en retard, je vous raconte tout ça alors que je suis à 5 mois de grossesse, mais mieux vaut tard que jamais. Je vais essayer de revenir sur tout ce qui s’est passé durant ces premiers mois intenses. Au début, surtout pour un premier bébé, c’est l’inconnu et beaucoup de différentes émotions réunies, mais c’est une très jolie aventure qui commence !


Premier mois

test grossesse article bilan

Je suis tombée enceinte début Février 2017, et j’ai appris la nouvelle deux semaines plus tard assez rapidement car les symptômes ne trompent pas. J’étais déjà très fatiguée malgré des nuits de sommeil de 12h, j’avais la poitrine douloureuse, une perte d’appétit, tout ça très rapidement. Tout d’abord par un test urinaire qui était pas très net, d’habitude je voyais un négatif franc, et cette fois-ci c’était ni négatif, ni positif. Du coup j’ai fait une prise de sang qui nous a confirmé très rapidement la jolie nouvelle le 18 février !

Cette nouvelle nous a forcément rendus très heureux, mais cela m’a également amené un gros stress durant tout le premier trimestre. Ayant déjà fait une fausse couche un an et demi avant en début de grossesse, je n’ai pas vraiment apprécié pleinement ma grossesse les premiers mois par peur que ça ne fonctionne pas normalement. Pas évident d’être heureuse et d’y croire tous les jours tant que l’échographie de fin de premier trimestre n’est pas passée.

Dès le début, j’ai fait attention à mon alimentation par rapport à la toxo et listeria pour limiter tous les risques. J’ai dormi énormément, car j’étais épuisée constamment bien que j’ai réussi à échapper aux nausées matinales. J’ai pris rdv avec mon médecin traitant en premier, pour avoir des vitamines de grossesse et de l’acide folique pour le bon développement du bébé en attendant le premier rdv gynéco.

Durant ce premier mois, j’ai du faire deux ou trois prises de sang pour surveiller le taux de bHcg histoire de se rassurer sur la bonne évolution de la grossesse. C’était très difficile mais aussi très rassurant lorsque l’on voyait le taux doubler comme il faut, de quoi souffler un peu.


Deuxième mois

Le soucis quand on a aucunes nausées, c’est que l’on ressent un grand appétit dès le début de la grossesse ! Du coup les kilos se prennent vite, même si on ne mange rien de très extravagant. J’ai très vite ressenti des brûlures d’estomac et des remontées acides par contre, je buvais des verres de lait pour les faire passer, ou je prenais de l’omeprazole si ça continuait. Sinon j’ai encore été extrêmement fatiguée, c’était compliquée de faire mes journées de travail de 12h comme si de rien était (car je l’ai annoncé bien plus tard) alors que j’étais épuisée. J’avais de grosses douleurs ligamentaires également, j’ai écoulé un certain nombre de Spasfon pour tenter de passer ces « douleurs de règles » qui correspondent au bébé qui prend sa place tranquillement dans l’utérus.

Vu mon passé de FC, j’ai eut droit à deux échographies lors de ce deuxième mois. Une première pour se rassurer qu’il y avait bien un joli œuf implanté dans l’utérus. La seconde quelques semaines plus tard pour confirmer la présente du fœtus et voir son petit cœur battre tranquillement. C’est à partir de ce moment précis que j’ai vraiment réalisé, que j’ai laissé passer le bonheur au-dessus du stress.


Troisième mois

annonce grossesse eyha creation coeur surprise

C’est au tout début de ce mois-ci que nous avons commencé à l’annoncer malgré la peur et l’attente des 12SA. On a profité de la fête des grand-mères pour commencer à le dire. Nous avons été voir une jolie créatrice nommée Eyha pour leur apprendre à l’aide de petits cœurs à déballer (lien par ici). Ça a vraiment été une magnifique surprise de leur apprendre de cette manière, plutôt que leur dire simplement ou autre. Ça permet vraiment de voir la petite seconde où ils réalisent vraiment ce qui est écrit sur ce petit bout de papier, on est vraiment ravis d’avoir fait ce choix !

Je me suis sentie plus épanouie après avoir commencé à l’annoncer autour de nous, comme si ça se concrétisait vraiment. Certains s’attendaient à ce que ça arrive un jour où l’autre après nos 6 ans d’amour, d’autres ne s’y attendaient pas autant, mais c’était un plaisir dans tous les cas.

Ce qui m’a suivi encore durant ce troisième mois, c’est principalement la fatigue. Les douleurs ligamentaires partaient et revenaient, mais moins présente qu’avant. J’ai commencé à prendre des vitamines spéciales pour la grossesse à partir de ce moment, car j’étais vraiment épuisée, elles s’appellent Gynéfam. Je trouvais vraiment que les semaines ne défilaient pas vite, c’était long pour arriver jusqu’aux 12SA, sûrement à cause de la menace de FC toujours pas loin. Disons que aujourd’hui j’en suis à 22SA, je me dis que c’est passé vite, même si j’ai hâte d’arriver au bout quand même !

Dès l’échographie du premier trimestre faite, nous avons officialisé l’annonce aux proches un peu plus largement, et également sur les réseaux sociaux dont Instagram où vous êtes nombreuses à suivre notre évolution, je vous en remercie

N’hésitez pas à me partager votre expérience à vous aussi !

Photos : WeHeatit & MamzelleFunny